La Régie / The Long lost signal

www.dolink.fr/carte/the-long-lost-signal

The Long Lost Signal consiste à filer, jour après jour, la dérive d’une boite noire contentant un élixir sur les eaux de l’Atlantique. L’activation de ce projet fait suite à un workshop effectué à Rennes dans les locaux du collectif Superstrat se trouvant sur les rives de La Vilaine. Ce fleuve breton prend son origine en Mayenne et se jette 218 km plus loin dans l’Océan Atlantique.
Une légende circulant dans les contrées bretonnes stipule qu’à la fin du Moyen Age du temps où la duchesse Anne régnait sur la Bretagne, une pauvresse disgracieuse et estropiée chérissait secrètement un beau seigneur. Son amour profond n’obtenant que du mépris de la part du bel homme elle sanglotait des jours et des mois durant espérant qu’un jour le prince lui porte considération. De ses larmes naquit une rivière, qu’on nomma en souvenir d’elle, La Vilaine. 
L’élixir olfactif contenu dans la boite noire est un concentré de phéromones*, obtenu par la récolte de larmes émotionnelles. Tel un hommage à cette demoiselle que le seigneur n’a jamais daigné regarder, cet élixir se déplace à vau-l’eau dans l’Atlantique, au gré des vagues et des courants, à la recherche/rencontre d’un curieux qui ouvrira peut être la fiole contenant la potion ensorcelante.

Capucine Vever

*Les phéromones, comparables aux hormones, sont des substances chimiques perçues par l’odorat qui agissent comme des messagers entre les individus d’une même espèce, transmettant aux autres organismes des informations qui jouent un rôle notamment dans l’attraction sexuelle. Les phéromones contenues dans les larmes émotionnelles ont une influence spécifique sur les êtres humains. Le Docteur Noam Sobel, professeur de neurobiologie à l’institut Weizmann d’Israel considère ces signaux chimiques comme une réelle forme de langage.

 

dolink